Depuis Cotonou, les startups nouvelle génération d'EtriLabs se développent pour le reste du monde

·
October 17, 2018
·
5 min read

This article is also available in English. You can read it here.


A Cotonou, la capitale économique du Bénin, une entreprise béninoise s'est lancée dans la révolution technologique mondiale et, au fil des années, a fait des progrès fulgurants.

Situé dans la banlieue de Cotonou, à l'intérieur d'un magnifique duplex blanc avec une vue donnant sur la piste de l'aéroport de Cadjehoun, EtriLabs est un accélérateur à l'avant-garde du décollage silencieux de la révolution technologique du Bénin.

L'accélérateur est visité quotidiennement par plus de 100 personnes, dont des développeurs, des concepteurs, des spécialistes du marketing numérique, des créateurs de contenu et de jeunes entrepreneurs qui constituent l'écosystème EtriLabs. Ils y reçoivent de la formation, du mentorat et d'autres ressources en développement des affaires qui en général leur servent à développer des produits pour le monde entier.

etrilabs 3

Avec son équipe interne, EltriLabs pourrait construire des outils et des solutions pour la consommation globale. Mais au lieu de cela, il s'oriente vers un écosystème inclusif qui répond aux besoins des jeunes par le biais de plusieurs programmes d'entrepreneuriat.

etrilabs 1

Chaque année, 21 jeunes entrepreneurs se préparent pour le programme EltriLabs Accelerator, qui en est maintenant à sa deuxième cohorte, avec la perspective d'obtenir jusqu'à 15 000 $ d'investissement pour concrétiser leurs idées.

etrilabs 7

Join over 3,000 founders and investors

Subscribe to the Equity Merchants newsletter and start receiving tips and resources for startup success.
Equity Merchants form

Give it a try, you can unsubscribe anytime. Privacy Policy.

Son programme WHISPA (Women High Impact Startup Preparation Academy) a été salué pour avoir contribué à adresser la problématique du genre dans l'écosystème technologique béninois avec son programme quinquennal (commençant en avril 2015) pour former 25 femmes annuellement aux soft skills.

etrilabs 20

Lorsque j'ai parlé avec certaines personnes, elles ont exprimé des émotions mitigées au sujet de leur succès. Mais pour Ulrich Sossou, EltriLabs ne saurait être plus que ce qu'il avait espéré. À l'âge de 30 ans, il est passé du statut de simple mentor à celui de vice-président d'EtriLabs.

etrilabs 17
Ulrich Sossou

En termes de produits, Chaperone, un SaaS de guides et d’outils qui aident les entreprises à la formation et à la fidélisation des utilisateurs, se démarque sans doute parmi les produits d'EtriLabs. La startup gère une clientèle mondiale de 2500 utilisateurs uniques répartis dans 80 pays, facturant entre 9 et 249 $ pour ses services.

Pour les nombreux jeunes entrepreneurs et individus qui fréquentent chaque jour les quatre murs d'EtriLabs, développer des produits qui seront utilisés dans le monde entier n’est pas seulement un vœux pieux; ils défient toute fatalité afin de voir cette réalité s'accomplir.

Là où tout a commencé

Le rêve d'EtriLabs s'est construit au prix de nombreux efforts. Mais tout n'était pas rose au début. Vers 2009, Senam Beheton, le fondateur d'EtriLabs, a pris la décision de se réinstaller dans ce pays francophone d'Afrique de l'Ouest fort de 10 millions d'habitants, à la recherche de Startups qui, selon lui, pourraient être prêtes à recevoir des investissements.

Mais étant donné le nombre de la population connectée au Bénin avoisinant 2,2 % à l'époque, il n'a pas été surprenant de voir que ses efforts n'ont pas donné les résultats escomptés. En 2014, il s'associe avec le jeune et expérimenté ingénieur en logiciel Ulrich Sossou. Et cette fois-ci, ils ont eu l'idée d'un atelier pour les Startups (en quelque sorte) qui accepterait les idées, les transformeraient en produits et les mettraient ensuite sur le marché.

Bien que certains de ces produits aient connu du succès sur le marché, comme c'est le cas de Chaperone, Senam a noté que les développeurs de ces produits ne possédaient pas les compétences nécessaires pour faire face à la croissance.

etrilabs 5
Senam Beheton

"Ils n'avaient pas les compétences nécessaires en marketing, en fidélisation de la clientèle et dans d'autres domaines de développement", explique Senam.

En tant qu'investisseurs fondateurs, Senam et Ulrich ont pu réussir une stratégie de sortie dans l'une des Startups mais ont assisté à de nombreuses autres faillites. Les quelques rares qui avaient réussi à combler le manque à gagner ont également connu un certain déclin faute d’accès à un financement continu.

"Il n'y avait qu'un moyen d'y remédier, c'était de créer un réseau plus solide et, en même temps, de créer un réseau régional et international d'investisseurs qui s'intéressent à l'Afrique ", explique Senam.

En appliquant cela, EtriLabs a ainsi renaît, sous un jour nouveau.

Un avenir prometteur

etrilabs Benin 2

La jeune écosystème des Startups du Bénin est confronté à de nombreux défis. L'un d'entre eux est le coût onéreux d'internet. Mais malgré cela, la population des internautes du pays ne cesse de croître. Chaque année depuis 2009, ce chiffre a encore augmenté.

De seulement 5,6 % en 2016, le taux de pénétration d'Internet est passé à environ 12 % en 2017, son plus haut niveau à ce jour.

Les entrepreneurs intelligents d'EtriLabs ne manqueront sûrement pas d'être prêts à profiter de la récolte des solutions développées qui répondront au plus grand nombre possible de besoins locaux.

En effet, EtriLabs a un plan quinquennal de levée de fonds de 5 millions de dollars qu'elle prévoit engager dans ses entreprises en démarrage. Déjà, 808 327 $ (700 000 €) ont été obtenus en un peu plus d'un an, dont 500 000 € proviennent d'un fonds de croissance en Europe.

Dans tout cela, Senam indique sa préférence pour les affaires.

"Au lieu de chercher des talents, je cherche des entrepreneurs parce que c'est une chose importante que j'ai réalisée au cours des 9 dernières années."


Got a tip? Our journalists are ready to dig deeper. Please share your insights and information and help us uncover the stories that matter.

Ifeanyi is a desk reporter-turned administrator. Outside of work, I love to read and travel.
Ifeanyi is a desk reporter-turned administrator. Outside of work, I love to read and travel.
Ifeanyi is a desk reporter-turned administrator. Outside of work, I love to read and travel.

Other Stories

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. All rights reserved
magnifier