Le Sénégal deviendra le 2e pays africain à promulguer une loi sur les startups au cours de l'année écoulée

·
27 novembre 2019
·
2 min read

En décembre prochain, le Sénégal Startup Act sera présenté à l'Assemblée nationale du pays pour être promulgué, après l'examen et l'adoption du projet de loi par le conseil des ministres du président Macky Sall.

Selon Désorganiser l'Afrique, le Startup Act, qui vient d'être adopté par le cabinet du pays, a été rédigé en 2018 par plus de 60 acteurs clés de l'écosystème sénégalais de l'innovation lors du hackathon i4policy.

En juillet, 2019, i4politique, une société d'innovation politique et d'autres partenaires dont la DER (Délégation à l'Entreprenariat Rapide), la Banque Africaine de Développement, la Banque Mondiale, OSIWA, l'Ambassade de France du Sénégal et Impact Dakar ont organisé le #DakarPolicyHack pour accélérer la rédaction du tout premier Sénégal Startup Act.

Le rapport indique que la loi sur les startups du Sénégal contient des lois pour guider les opérations commerciales dans le pays. Il affirme que la loi favorisera l'innovation et l'entrepreneuriat et encouragera la collecte et le partage de données entre les entrepreneurs pour les aider à élaborer de meilleurs plans d'affaires ainsi qu'à examiner les politiques fiscales, le financement des startups et l'étiquetage.

Si la loi est promulguée, le Sénégal rejoindre la Tunisie comme le deuxième pays africain à adopter une telle loi. En 2018, le gouvernement tunisien a montré aux autres gouvernements africains qu'il tenait vraiment à soutenir les startups en promulguant la loi tunisienne sur les startups.


Lecture suggérée: The Tunisian Startup Act : nous montrer comment soutenir les startups nigérianes


De même, en avril, le gouvernement malien rédigé un document pour permettre aux parties prenantes d'analyser les politiques qui constitueront le premier Startup Act du pays.

C'est ce qu'a fait savoir le ministre malien de l'économie numérique et de la communication, Arouna Modibo Touré, lors du premier Sommet des investisseurs précoces en Afrique francophone (FAIS) à Bamako.

Alors que les pays d'Afrique se joignent de plus en plus au reste du monde pour créer des environnements commerciaux propices aux startups, il reste à voir quand le Nigeria prendra le relais et promulguera sa propre loi sur les startups.

Rejoignez plus de 3,000 XNUMX fondateurs et investisseurs

Abonnez-vous à la newsletter Equity Merchants et commencez à recevoir des conseils et des ressources pour réussir votre startup.
Formulaire pour les commerçants d'actions

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

Il ne fait aucun doute que si l'Assemblée nationale adopte la loi sur les startups, le pays sera non seulement un environnement plus propice aux startups, mais donnera également plus de place à la croissance et à l'innovation.


Vous avez un pourboire? Nos journalistes sont prêts à creuser plus profondément. S'il vous plaît partager vos idées et informations et aidez-nous à découvrir les histoires qui comptent.

Femme en technologie | J'écris sur les médias sociaux et la culture Internet | Passionné de photographie.
Femme en technologie | J'écris sur les médias sociaux et la culture Internet | Passionné de photographie.
Femme en technologie | J'écris sur les médias sociaux et la culture Internet | Passionné de photographie.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe