Le parlement tunisien montre ce qu'il faut pour être une startup nation

·
9 avril 2018
·
2 min read

Le Parlement tunisien a approuvé le Startup Act, une loi censée transformer la Tunisie en une nation startup.

L'approbation, qui intervient après plus de deux ans de délibérations au sein du parlement, offrira un soulagement à de nombreux entrepreneurs tunisiens qui recherchent depuis longtemps un meilleur climat pour gérer ou démarrer leurs entreprises.

Apparemment, la loi sur les startups s'accompagne d'avantages tels que l'exonération de l'impôt sur les sociétés pour les startups jusqu'à huit ans, des procédures douanières spéciales, l'exonération de l'impôt sur les plus-values ​​​​sur les investissements réalisés dans des startups, jusqu'à un an de congé de leur emploi actuel (pour employés des secteurs privé et public) et le salaire de jusqu'à trois fondateurs au cours de la première année d'exploitation.

Depuis l' printemps arabe Depuis 2011, la nouvelle démocratie tunisienne a eu du mal à adopter une politique économique prudente pour fournir des emplois et des opportunités à sa population jeune et croissante. Et grâce à un accès plus rapide et plus libre à Internet, ainsi qu'aux progrès technologiques, la scène des startups du pays s'est largement développée depuis 2011. Mais avec le Startup Act, l'économie tunisienne sera véritablement passée à l'ère numérique.

De retour au Nigéria, la plupart des entreprises (plus encore, les startups) ne survivent pas à leurs premières années en raison des difficultés économiques et du mauvais environnement des affaires. Voyant que le gouvernement tunisien a mis en œuvre le Startup Act, le Nigeria peut s'en inspirer.

À bien y penser, ce que la Tunisie a fait n'est pas complètement inconnu. En 2017, le président de la France, Emmanuel Macron a annoncé ses plans pour faire de la France une startup nation. A travers cette déclaration, la France penserait et agirait désormais comme une startup.

Comparé à la Tunisie, le Nigeria a une communauté technologique plus étendue et dynamique, donc une sorte de Startup Act aura sûrement un cas d'utilisation fort au Nigeria.

Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.
Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.
Abonnez-vous à Techpoint Digest
Rejoignez des milliers d'abonnés pour recevoir notre tour d'horizon hebdomadaire et quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Il s'agit d'un tour d'horizon quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, envoyé directement dans votre boîte de réception, entre 5 h et 7 h (WAT) tous les jours de la semaine ! 
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe