Fournisseur africain de paiements numériques, Cellulant lève 47.5 millions de dollars lors d'un cycle de financement

·
17 mai 2018
·
2 min read

The Rise Fund, une société de capital-investissement détenue par TPG Growth, a dirigé il y a quelques jours un investissement de 47.5 millions de dollars dans Cellulant, un fournisseur africain de paiements numériques présent au Kenya et au Nigeria.

L'expansion des services bancaires mobiles faciles à utiliser et à faible coût offre un immense potentiel d'impact à travers l'Afrique. C'est une perspective qui a influencé l'investissement de The Rise Fund dans Cellulant et, par extension, son premier en Afrique.

La dernière fois qu'un accord de cette ampleur a été conclu, Flutterwave a fait la une des journaux avec son Cycle de financement de série A de 10 millions de dollars. Cependant, Cellulant dépasse non seulement cela, mais est maintenant devenu le plus grand impliquant une société fintech opérant en Afrique.

Cellulant a été créé en 2004 par Ken Njoroge (Kenyan) et Bolaji Akinboro avec pour objectif initial de fournir de la musique et du contenu d'actualités sur mobile aux consommateurs du Kenya et du Nigeria.

La société a commencé à se diversifier dans les services d'argent mobile en 2005. En 2014, elle a obtenu une licence de paiement mobile de la Banque centrale du Nigéria, ce qui a facilité son partenariat avec le gouvernement nigérian pour fournir des engrais aux agriculteurs à l'aide d'un système de portefeuille mobile.

Il n'est en outre pas surprenant qu'une grande partie du nouvel investissement soit consacrée à l'expansion de la plate-forme mobile la plus populaire de Cellulant, Agrikore, une plate-forme mobile basée sur la blockchain qui dessert plus de 7 millions d'agriculteurs à travers le continent africain, les connectant au marché et les aidant à vendre facilement leurs produits à un plus large éventail d'acheteurs.

Cellulant opère dans 11 pays, dont le Ghana, la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe, l'Ouganda, le Libéria, le Malawi, le Botswana et le Mozambique, avec 94 banques et sept plateformes d'argent mobile qui ont une clientèle potentielle combinée de 130 millions.

"Nous sommes ravis d'investir dans des entrepreneurs africains comme Ken et Bolaji, pour les aider à développer leurs activités et à étendre leur impact sur la société", a déclaré Bill McGlushan, PDG et co-fondateur de The Rise Fund, à propos de l'investissement.


Vous avez un pourboire? Nos journalistes sont prêts à creuser plus profondément. S'il vous plaît partager vos idées et informations et aidez-nous à découvrir les histoires qui comptent.

Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.
Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.
Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe