La société d'électricité du Ghana condamnée à une amende pour violations et non-divulgation des informations de compte

·
17 avril 2024
·
2 min read
Compagnie d'électricité du Ghana
  • La Commission de réglementation des services publics (PURC) a infligé une amende de 36,000 2,679 GHS (XNUMX XNUMX $) à la Compagnie d'électricité du Ghana (ECG) pour avoir omis de divulguer tous ses comptes bancaires et d'investissement existants malgré de multiples demandes de commission.
  • Selon une lettre soumise au régulateur de l'électricité du pays, il a imposé une taxe réglementaire initiale de 3,000 45 unités de pénalité sur l'ECG en vertu du règlement 2413 de LI 36,000, pour un total de XNUMX XNUMX GHS. 
  • L'ECG doit payer à la commission la taxe réglementaire initiale au plus tard le 22 avril 2024, plus 3000 XNUMX unités de pénalité supplémentaires pour chaque jour où l'entreprise ne paie pas dans les délais. 

ECG fait également face à une autre amende de 5.868 millions de GHC (436,764 163 $) pour 1 violations liées à la notification et à la publication de pannes planifiées, dont les membres du conseil d'administration en fonction du 1er janvier au 2024er mars 30 seront tenus responsables d'ici le 2024 mai XNUMX. . 

"La Commission a déterminé que, compte tenu de la nature de la propriété et des activités d'ECG, l'imposition d'une pénalité de cinq millions huit cent soixante-huit mille cédis ghanéens (5,868,000.00 XNUMX XNUMX GHS) à ECG serait contre-productive, car le paiement de Les revenus d'ECG auraient un effet négatif sur la qualité du service et sur les consommateurs qui paient des tarifs à l'entreprise », peut-on lire en partie dans la lettre.

En conséquence, « dans l’intérêt de la justice et pour protéger les intérêts des consommateurs, la Commission tiendra les membres du conseil d’administration de l’ECG en fonction du 1er janvier au 18 mars 2024 responsables du paiement des cinq millions huit cent soixante- Huit mille cédis ghanéens (GHS 5,868,000.00 XNUMX XNUMX).

La électricité La société a également été condamnée à payer 446,283,706.29 33 2023 GHS (environ 2024 millions de dollars) aux bénéficiaires de la catégorie B dans le cadre du mécanisme de cascade de liquidités (CWM) – un système conçu pour répartir équitablement les revenus des ventes d'électricité entre les acteurs concernés de la chaîne d'approvisionnement du secteur de l'énergie – ce qui représente un montant impayé. chiffre d’affaires d’août XNUMX à février XNUMX. 

Les bénéficiaires de la catégorie B comprennent la Volta River Authority (VRA), la Bui Power Authority, BXC Solar, Meinergy, Safisana, Early Power, GNGC (Ghana Gas) et la Ghana Grid Company (GRIDCo). 

La commission a déclaré qu'une partie de l'amende doit être payée d'ici le 30 avril 2024, faute de quoi les membres du conseil d'administration et la direction seront tenus responsables. 

Ces derniers temps, le Ghana a été confronté à des problèmes d'électricité, perdre 10% de sa capacité totale de production. En octobre 2023, de nombreuses régions du pays ont connu des pannes d’électricité en raison de pénuries de gaz pour la production d’électricité.


Vous avez un pourboire? Nos journalistes sont prêts à creuser plus profondément. S'il vous plaît partager vos idées et informations et aidez-nous à découvrir les histoires qui comptent.

Abonnez-vous à Techpoint Digest
Rejoignez des milliers d'abonnés pour recevoir notre tour d'horizon hebdomadaire et quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Il s'agit d'un tour d'horizon quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, envoyé directement dans votre boîte de réception, entre 5 h et 7 h (WAT) tous les jours de la semaine ! 
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe