ORA Technologies, une startup marocaine, obtient un tour de table de 1.5 million de dollars pour le lancement d'un portefeuille électronique

·
13 mars 2024
·
2 min read
ORA Technologies
  • La start-up marocaine ORA Technologies a obtenu un financement de démarrage de 1.5 million de dollars auprès d'entrepreneurs locaux.  
  • Ce développement contribuera au projet de l'entreprise d'activer son portefeuille électronique, qui permet aux utilisateurs de transférer de l'argent instantanément, grâce à un partenariat avec M2T, filiale de la Banque Centrale Populaire.
  • Cette décision intervient moins de quatre mois après la clôture d'un financement de pré-amorçage d'un million de dollars auprès d'investisseurs privés locaux. 

Omar Alami (PDG) a fondé l'application ORA en 2023 et offre une variété de fonctionnalités, telles que les transactions P2P, une plateforme de commerce électronique, des services à la demande, des fonctionnalités de chat, des réseaux sociaux et un futur bientôt- lancé un portefeuille numérique.

Avec plus de 300,000 XNUMX téléchargements, l'application fournit plusieurs services sur une seule plateforme, notamment l'achat et la vente de biens, la participation à des conversations par chat, la connexion sociale avec les amis et la famille et la livraison de nourriture.

De plus, avec un partenariat avec M2T, filiale de la Banque Centrale Populaire, l'entreprise technologique compte lancer une fonctionnalité fintech sociale permettant aux utilisateurs de discuter et d'effectuer des transactions. 

Le partenariat garantira la sécurité et la fiabilité des transactions financières et facilitera les paiements numériques en intégrant un portefeuille intégré dans l'application pour rationaliser les transactions et réduire la dépendance aux espèces.

Alami a déclaré que ce développement augmentera l'inclusion numérique et financière. Il a également déclaré que l'entreprise continuera à fournir des services de commerce électronique et de paiement numérique à tous les Marocains, comblant ainsi le fossé entre les modes de commerce traditionnels et modernes tout en garantissant l'accessibilité et l'inclusivité dans l'économie numérique.

 « Les grands fournisseurs, les petites entreprises et les prestataires de services bénéficieront également de la fonctionnalité de marché de l'application, qui leur permet d'atteindre un public plus large et d'élargir leur clientèle », a ajouté Alami.

Ces derniers temps, Maroc a connu des progrès technologiques en raison de la réussite des startups dans le pays. Le pays est classé troisième en Afrique du Nord dans l’indice mondial de l’écosystème des startups. 

Au cours du mois dernier, des startups comme Logidoo et de Tookeez ont annoncé leurs tours de table.


Vous avez un pourboire? Nos journalistes sont prêts à creuser plus profondément. S'il vous plaît partager vos idées et informations et aidez-nous à découvrir les histoires qui comptent.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe