Le tribunal ordonne à Vodacom de payer jusqu'à 2.8 milliards de dollars au cerveau derrière le populaire service Please Call Me

·
28 février 2024
·
2 min read

Les nouvelles: 

  • La Cour suprême d'appel (SCA) a statué que Vodacom Group Limited devrait payer entre 5 % et 7.5 % de la part totale des revenus du service Please Call Me (PCM) au cours des 18 dernières années (de mars 2001 à mars 2021), avec intérêts. à Kenneth Nkosana Makate, ancien employé et homme d'idées de Please Call Me (PCM). 
  • Mais la société sud-africaine de communications mobiles Telco a prévenu que le jugement aurait de graves conséquences sur ses opérations s'il était confirmé. 
  • Selon l'opérateur téléphonique, si cette décision est confirmée, l'effet d'entraînement négatif affectera non seulement ses employés et ses actionnaires, mais également les finances publiques du pays, auxquelles il contribue de manière significative. 

Vodacom a également déclaré que le développement aura également un impact sur ses investissements dans le réseau, sa couverture et ses programmes sociaux. Il a également souligné les conséquences involontaires de la décision décrivant l’Afrique du Sud comme une destination d’investissement peu attrayante. 

Makate devrait recevoir une compensation comprise entre 29 milliards de rands (1.5 milliard de dollars) et 55 milliards de rands (2.8 milliards de dollars) lorsqu'elle est calculée en utilisant les paramètres stipulés par la SCA,

De plus, la décision note que Makate a droit à 27 % des revenus vocaux provenant des messages PCM envoyés quotidiennement. 

L'entreprise a saisi la Cour constitutionnelle pour demander l'autorisation de faire appel du verdict de la Cour suprême. 

Exprimant sa déception quant à l'issue de l'affaire dans un communiqué publié mercredi 28 février, Vodacom a réitéré qu'elle était une entreprise citoyenne responsable ayant un respect absolu pour le système judiciaire et le strict respect de l'État de droit sud-africain. 

La société de télécommunications a expliqué qu'elle avait soigneusement examiné le jugement et l'ordonnance de la SCA et qu'elle était catégoriquement en désaccord avec les principaux aspects de l'affaire, qui, selon elle, ne respectaient pas l'esprit de la loi. L’entreprise estime que le jugement et l’ordonnance sont « fondamentalement viciés ».

Vodacom a déclaré que sa demande auprès de la Cour constitutionnelle pour obtenir l'autorisation de faire appel de la décision de la SCA inclut des arguments valables, y compris la mauvaise direction de la SCA en supervisant et en rendant un verdict sur des questions qui n'ont pas été soumises à sa décision ni par Makate ni par Vodacom.

Vodacom et Makate se disputent depuis 2000 le service PCM, que l'ancien employé aurait inventé en 2008.

L’opérateur de télécommunications affirme avoir déjà tenté de négocier une compensation raisonnable avec Makate, mais déclare que « ces efforts, jusqu’à présent, ont malheureusement échoué ».

Soyez le plus intelligent de la pièce

Rejoignez les 30,000 5 abonnés qui reçoivent Techpoint Digest, un tour d'horizon hebdomadaire et quotidien amusant de XNUMX minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

L’entreprise a déclaré qu’elle restait ouverte au dialogue et aux négociations de bonne foi pour parvenir à une compensation raisonnable, sans « préjudice à sa procédure de recours devant la Cour constitutionnelle ».

Shameel Joosub, PDG du groupe Vodacom, avait déterminé une indemnisation d'un montant de 47 millions de rands à Makate, à la suite d'une ordonnance de la Cour constitutionnelle de 2016. Mais Makate aurait rejeté l'offre, s'adressant à la division Gauteng de la Haute Cour pour annuler l'offre de Joosub. 

Le 8 février 2022, la Haute Cour a décidé que Joosub reconsidérait l'indemnisation, annulant l'offre initiale. Plus tard le même mois, Vodacom a fait appel du jugement et de l'ordonnance de la Haute Cour.

Abonnez-vous à Techpoint Digest
Rejoignez des milliers d'abonnés pour recevoir notre tour d'horizon hebdomadaire et quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Il s'agit d'un tour d'horizon quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, envoyé directement dans votre boîte de réception, entre 5 h et 7 h (WAT) tous les jours de la semaine ! 
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe