L'ONU exhorte le Soudan à mettre fin à la coupure d'Internet alors que les forces paramilitaires se tournent vers Starlink 

·
13 février 2024
·
2 min read
  • Martin Griffiths, le coordonnateur des secours des Nations Unies, a appelé pour mettre fin à la coupure d'Internet au Soudan, la qualifiant d'« inacceptable » et appelant à une action immédiate. 
  • Pendant la coupure d’Internet, il est difficile de communiquer, d’envoyer de l’argent, d’obtenir des services de base et de répondre aux besoins humanitaires.
  • MTN, Zain Soudan et le groupe public Sudatel Telecom font partie des entreprises de télécommunications touchées qui ont déconnecté plus de 14 millions d’internautes à travers le pays.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) prévoit qu'en 2024, près de 25 millions de personnes au Soudan auront besoin d'une aide humanitaire, ce qui correspond au plus grand besoin d'aide du pays et au moment où se produit la panne d'Internet au Soudan. 

Or, les paramilitaires soudanais Rapid Support Forces, combattant l’armée soudanaise, utilisent actuellement la technologie Starlink, selon des sources proches de RSF, qui y a accès depuis août 2023.

Starlink a été lancé dans plus de huit pays africains, dont le Kenya, le Rwanda et l'Afrique du Sud, et a en partenariat avec le groupe MTN, une société de télécommunications sud-africaine.

Néanmoins, il est illégal dans certains pays, notamment au Zimbabwe, au Ghana et Botswana, où la distribution de Starlink est soumise à des sanctions.

Suite à la fermeture de l’Internet soudanais, le service Internet par satellite aurait gagné en popularité. Les utilisateurs expédieraient Starlink via des sites contrôlés par RSF via le Soudan du Sud et le Tchad.

Selon rapports, les commerçants favorables à RSF dans l'un des États facturent aux civils jusqu'à 2 dollars de l'heure pour utiliser les services Starlink.  

RSF serait responsable de la panne d'Internet suite à une perte de connectivité qu'elle a connue dans son fief du Darfour occidental. 

Alors que les ingénieurs de Zain Sundan n'ont pas réussi à rétablir les connexions au Darfour en raison de l'insécurité et des pénuries de carburant et d'électricité, le PDG de l'entreprise de télécommunications, Alfatih Erwa, a déclaré : « Les RSF ont insisté sur le fait qu'elles couperaient Internet dans tout le pays si nous n'apportions pas le Internet au Darfour." 


Vous avez un pourboire? Nos journalistes sont prêts à creuser plus profondément. S'il vous plaît partager vos idées et informations et aidez-nous à découvrir les histoires qui comptent.

Abonnez-vous à Techpoint Digest
Rejoignez des milliers d'abonnés pour recevoir notre tour d'horizon hebdomadaire et quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Il s'agit d'un tour d'horizon quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, envoyé directement dans votre boîte de réception, entre 5 h et 7 h (WAT) tous les jours de la semaine ! 
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe