Après avoir eu du mal à lever des capitaux supplémentaires auprès d'investisseurs, la startup kenyane de commerce électronique, MarketForce, lève 1 million de dollars sur la plateforme de financement participatif Capitalize.

·
14 août 2023
·
2 min read

Un an après avoir annoncé la clôture de sa série A de 40 millions de dollars, MarketForce a annoncé qu'elle élevage 1 million de dollars via WeFunder.

"Lorsque nous avons commencé ce voyage, nous nous sommes engagés à bâtir une entreprise africaine exceptionnelle qui responsabilise les populations, les communautés et les économies africaines, et ce cycle communautaire est un moyen de concrétiser cet idéal.

« Nous faisons cela parce que nous pensons qu'une entreprise comme MarketForce offre la possibilité de générer un avantage financier, non seulement pour les commerçants et les partenaires que nous servons, mais aussi pour les personnes qui comprennent et croient que ce que nous construisons est important pour l'avenir. continent", qui fait partie du annonce lit.

La startup accepte des investissements à partir d'aussi peu que 1,000 XNUMX $ aux mêmes conditions que celles utilisées pour son cycle de série A. Cependant, il indique que tous les investisseurs ne recevront pas le montant d’investissement souhaité.

Publicité

Fondée en 2018 par Tesh Mbaabu et Mesongo Sibuti, Force du marché est une place de marché B2B qui fournit des services de distribution et financiers aux commerçants. En commençant par le Kenya, la startup s'est depuis étendue dans les pays voisins, notamment la Tanzanie, le Rwanda et l'Ouganda. Elle est également présente au Nigeria.

La startup soutenue par Y Combinator sert plus de 200,000 140,000 commerçants dans ces cinq pays et a vu ses revenus passer de 2021 2.5 $ en 2022 à XNUMX millions de dollars en XNUMX, selon sa liste Capitalize. Elle prévoit également d'étendre ses services à quatre autres pays.

Lorsque MarketForce a augmenté sa série A en 2022, il espérait porter le nombre de commerçants sur sa super application pour commerçants, RejaReja, à un million d'ici la fin de 2022. Cependant, ces plans ont été affectés après que certains investisseurs n'ont pas envoyé une partie des capitaux propres. investissement promis à la startup.

En réponse, elle a licencié 250 employés et restructuré ses activités pour optimiser sa rentabilité. Dans un interview avec TechCrunch en mai 2023, Mbaabu, PDG de la startup, a révélé qu'elle avait réduit le nombre de routes couvertes de 700 à 400 pour accroître l'efficacité, ajoutant que l'entreprise était en passe d'enregistrer ses revenus les plus élevés jamais enregistrés.


Vous avez un pourboire? Nos journalistes sont prêts à creuser plus profondément. S'il vous plaît partager vos idées et informations et aidez-nous à découvrir les histoires qui comptent.

Écrivain accidentel, couvrant le paysage des startups africaines et ses héros. Retrouvez-moi sur Twitter @chigo_nwokoma.
Écrivain accidentel, couvrant le paysage des startups africaines et ses héros. Retrouvez-moi sur Twitter @chigo_nwokoma.
Écrivain accidentel, couvrant le paysage des startups africaines et ses héros. Retrouvez-moi sur Twitter @chigo_nwokoma.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe