Le Nigeria a enregistré 428 milliards de dollars de transactions électroniques en 2020, 42 % de plus qu'en 2019

·
14 janvier 2021
·
5 min read

Note de l'éditeur [14 janvier à 9h30 WAT]: Titre original édité pour capturer avec précision ce que les chiffres du NIBSS représentent - un pic dans les transactions électroniques, par opposition aux transactions sans numéraire (qui sont difficiles à suivre).


En 2020, la pandémie de coronavirus a perturbé plusieurs activités commerciales et sociales. Bien que les transactions électroniques aient pris un coup lorsque le gouvernement nigérian a mis en place un verrouillage, elles ont rebondi presque immédiatement avec des transactions électroniques atteignant un niveau record en décembre 2020.

Selon les données du Nigeria Inter-Bank Settlement System (NIBSS), en 2020, les commerçants nigérians et les opérateurs d'argent mobile ont traité plus de 655 millions de transactions au point de vente (POS) d'une valeur de 4.7 billions de livres sterling (13 milliards de dollars). Ce nombre présente une augmentation de 50% par rapport à 2019.

graphique 2021 01 14T090507.187

graphique 2021 01 14T090702.305

Rappelons que lors du confinement du Nigeria en avril 2020, Les transactions NIBSS Instant Payments (NIP) ont chuté de 3.8 billions de ₦ (10 milliards de dollars) et les transactions POS de 96 milliards de ₦ (252 millions de dollars). Bien que cette baisse soit conforme à la tendance des quatre dernières années, l'énorme montant pourrait être attribué à une diminution du pouvoir d'achat.

Sur la base des chiffres rapportés par des sociétés comme OPay et ÉquipeApt, les services bancaires via agents ont connu un immense succès en 2020, malgré l'arrivée du COVID-19. Davantage de terminaux de point de vente ont été enregistrés et davantage de commerçants ont semblé adopter les paiements sans numéraire en raison de la pandémie.

En 2020, le total des transactions interbancaires a atteint un niveau record de deux milliards d'une valeur de 158 billions de livres sterling (415 milliards de dollars). Outre la baisse notable d'avril, les institutions financières nigérianes ont connu une croissance des transactions mensuelles avant un pic prévisible en décembre 2020.

graphique 2021 01 14T091810.603

Ne manquez pas la révolution financière en Afrique

Suivez le rythme rapide de l'innovation dans le paysage fintech africain avec Fintech Today. Conçue pour une consommation rapide, notre newsletter exclusive, approuvée par plus de 1,000 XNUMX leaders de l'industrie, fournit les dernières informations, tendances et avancées directement dans votre boîte de réception.
La fintech aujourd'hui

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

graphique 2021 01 14T091952.967

Décembre reste l'attraction principale

paypad 10 sur 30

En janvier 2020, Adedeji Olowe, expert en fintech et administrateur d'Open Banking Nigeria, prévoyait que les transactions interbancaires mensuelles atteindraient 300 millions. Les chiffres mensuels ont augmenté pour atteindre presque la marque prévue.

L'année 2020 a commencé par une baisse du volume et de la valeur des transactions interbancaires et des points de vente en janvier, passant respectivement de 126 millions à 111 millions et de 46 millions à 41 millions.

Il s'agit d'un événement annuel, car l'augmentation des dépenses pendant les vacances en décembre se traduit par des dépenses modérées en janvier. Certains salariés nigérians reçoivent leur salaire avant Noël et, à la fin des célébrations du nouvel an, les chiffres montrent une baisse des transactions.

Les transactions électroniques ont commencé à rebondir en février et, en mars 2020, les institutions financières nigérianes ont traité plus de 135 millions de transactions NIP et 52 millions de transactions POS.

Un rebond massif à 141 millions de NIP et 48 millions de transactions POS en mai a suivi la baisse en avril lorsque le Nigeria a progressivement assoupli son verrouillage. Et tandis que le volume en mars était nettement inférieur à celui de mai, les transactions du premier étaient d'une valeur beaucoup plus élevée.

Valeur de mars et mai

Volume de mars et mai

Entre juillet et septembre 2020, la valeur des transactions NIP a atteint 44.2 billions de ₦ (116 milliards de dollars) et nous avons décomposé les chiffres dans cette pièce.

En octobre 2020, les transactions NIP ont franchi la barre des 200 millions (205 millions) et les POS ont atteint 68 millions de transactions. En décembre, les transactions interbancaires ont atteint 264 millions d'une valeur de 20 52 milliards de nairas (77 milliards de dollars) et les points de vente ont atteint 574 millions de transactions d'une valeur de 1.5 milliards de nairas (XNUMX milliard de dollars).

graphique 2021 01 14T095502.174
Transactions interbancaires en 2020
graphique 2021 01 14T095428.329
Transactions au point de vente en 2020

Pourquoi ces chiffres sont-ils importants ?

espèces ou sans numéraire

Une croissance des transactions sans numéraire et un passage des paiements en espèces pourraient faire économiser au Nigeria des milliards de nairas et éventuellement générer d'énormes revenus.

Rappelez-vous que les agents bancaires utilisent les points de vente et acceptent les virements lorsque les clients souhaitent retirer de l'argent. Il pourrait donc être un peu plus difficile de déterminer quelles transactions étaient vraiment sans numéraire.

La Banque centrale du Nigeria (CBN) reste dépense des milliards sans cesse croissants de nairas imprimant de l'argent liquide malgré des politiques répétées visant à favoriser l'adoption du sans numéraire. Certains d'entre eux comprenaient la réduction du coût des frais de transfert électronique.

Cependant, la plupart des adultes nigérians n'ont toujours pas accès à un compte bancaire. La majorité des transactions sans espèces sont concentrées dans des zones urbaines populaires comme Lagos, Port Harcourt et Abuja.

Depuis le lancement du NIP en 2011, les transactions électroniques au Nigeria se sont considérablement améliorées, et des experts en technologie financière comme Sola Fanawopo affirment que la structure de paiement du Nigeria rivalise avec les meilleures au monde. Mais le Nigeria reste une économie essentiellement monétaire.

Hakeem Adeniji-Adele, directeur général adjoint d'eTranzact, attribue cela à la culture des gens. Bien que les paiements sans numéraire aient fleuri au Kenya avec M-Pesa, Adeniji pense qu'il sera difficile de reproduire le succès du Kenya au Nigeria.

Alors que les fournisseurs de services de télécommunications ont soumissionné pour une licence de banques de services de paiement (PSB), ses dispositions n'offrent pas grand-chose au-delà de l'augmentation du nombre de personnes ayant un compte bancaire. Il présente également une défi difficile pour tout titulaire de licence.

Olowe insiste sur le fait que MTN obtenir la licence pourrait changer la donne pour tout le monde dans l'industrie. Comme Safaricom du Kenya, MTN domine l'industrie des télécommunications sur plusieurs fronts, et Olowe affirme que son nouveau PDG mènera avec succès sa quête pour dominer l'espace de paiement.

Pour l'instant, nous pouvons nous attendre à encore plus de transactions électroniques et d'avantages possibles pour l'économie. De plus, ne pas avoir à toucher d'argent liquide pourrait grandement empêcher la propagation du COVID-19. частный займ под расписку москвазайм vivusзайм у частного лица онлайн

J'aide les entreprises fintech nigérianes à comprendre les consommateurs, à acquérir et à fidéliser des utilisateurs payants | Raconter des histoires à Moniepoint, Techpoint Afrique.
J'aide les entreprises fintech nigérianes à comprendre les consommateurs, à acquérir et à fidéliser des utilisateurs payants | Raconter des histoires à Moniepoint, Techpoint Afrique.
Abonnez-vous à Techpoint Digest
Rejoignez des milliers d'abonnés pour recevoir notre tour d'horizon hebdomadaire et quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Il s'agit d'un tour d'horizon quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, envoyé directement dans votre boîte de réception, entre 5 h et 7 h (WAT) tous les jours de la semaine ! 
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

J'aide les entreprises fintech nigérianes à comprendre les consommateurs, à acquérir et à fidéliser des utilisateurs payants | Raconter des histoires à Moniepoint, Techpoint Afrique.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe