Startup fintech nigériane, Lidya lève 6.9 ​​millions de dollars de série A pour se développer en Afrique

·
23 mai 2018
·
2 min read

Lidya, une plateforme de services financiers axée sur l'amélioration de l'accès au crédit pour les petites entreprises, vient d'annoncer une levée de fonds de 6.9 ​​millions de dollars en financement de série A. Cela arrive seulement 14 mois après a levé un tour de table de 1.25 million de dollars en mars 2017.

Ce dernier cycle de financement a été mené par Réseau Omidyar, avec le soutien de premier investisseur Paga, Alitheia Capital (via le Fonds de croissance inclusive uMunthu), Partenaires de Bamboo Capital, et Tekton Ventures. Les investisseurs existants, Accion Venture Lab et Newid Capital ont également participé.

Lidya a été fondée en 2016 par Duo Africa Courier Express (ACE), Tunde Kehinde et Ercin Eksin, qui ont tous deux travaillé pour Jumia avant de partir en 2013/2014 pour lancer ACE et, finalement, Lidya en 2016.

ace8
LR : Tunde Kehinde, Ercin Eksin

Lecture suggéréeACE.ng : La mafia perturbe le marché africain de la logistique


Lidya affirme avoir accordé plus de 1,500 XNUMX prêts aux entreprises depuis lors pour aider les MPME des secteurs de l'agriculture, de l'hôtellerie, de la logistique, de la vente au détail, de l'immobilier, de la technologie et de la santé à obtenir le capital dont elles ont besoin pour développer leurs activités.

Selon un communiqué de presse reçu par Techpoint, le nouveau financement sera utilisé pour "élargir le portefeuille de prêts de Lidya, évoluer au Nigeria, pénétrer de nouveaux marchés en Afrique et faire venir des professionnels plus qualifiés, en particulier des scientifiques et des ingénieurs des données".

Lidya a récemment été acceptée dans le Programme MasterCard Start Path, un effort mondial pour soutenir les startups innovantes développant la prochaine génération de solutions de commerce.


Vous avez un pourboire? Nos journalistes sont prêts à creuser plus profondément. S'il vous plaît partager vos idées et informations et aidez-nous à découvrir les histoires qui comptent.

Je me harcèle parce que je me fais faire ce à quoi je pense. Retrouvez-moi sur Twitter @MuyoSan.
Je me harcèle parce que je me fais faire ce à quoi je pense. Retrouvez-moi sur Twitter @MuyoSan.
Je me harcèle parce que je me fais faire ce à quoi je pense. Retrouvez-moi sur Twitter @MuyoSan.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe