Les entreprises de télécommunications ne sont pas d'accord avec CBN sur la taxe sur les transactions électroniques

·
23 mai 2018
·
1 min read

Dans ce qui peut sembler être une décision tardive, l'Association of Telecommunications Companies of Nigeria (ATCON) rejette la mise en œuvre de l'article 44 de la Loi de 2015 sur la cybercriminalité (interdiction, prévention, etc.) (PDF).

L'article 44 de la loi met en évidence la création du Fonds national de cybersécurité qui doit être financé par une taxe de 0.005 % prélevée sur toutes les transactions électroniques et domicilié auprès de la Banque centrale du Nigéria (CBN).

D’après La nation, le président national d'ATCON, Olusola Teniola, a révélé que la banque faîtière avait notifié à l'association qu'elle était prête pour la collecte du prélèvement de 0.005 % pour financer le fonds.

Teniola affirme que la taxe n'affecterait pas seulement les opérateurs de télécommunications et les FAI, mais que les entreprises du secteur financier en ressentiraient également l'impact.

Publicité

"Il convient de préciser aux fins des archives que le gouvernement ne devrait pas penser que l'élasticité de la demande pour l'utilisation des canaux électroniques est inélastique, car cette décision peut empêcher les gens d'effectuer des transactions via les canaux électroniques disponibles", a déclaré Teniola.

La décision de mettre en œuvre l'article en question pourrait augmenter les frais de transaction des services financiers électroniques, ce qui est également susceptible de décourager les personnes d'effectuer des transactions électroniques.

Cela freinera certainement la croissance enregistrée par les secteurs de la finance, des télécommunications et d'autres secteurs de l'économie nationale. En outre, l'initiative de société sans numéraire de CBN pourrait également être en jeu.

Le point de vue d'ATCON sur l'article 44 de la loi sur la cybercriminalité aurait dû être antérieur à l'adoption du projet de loi, dans son état actuel, le rejet par les opérateurs de télécommunications de la mise en œuvre de la redevance est un appel à la révision du projet de loi.

 

Soyez le plus intelligent de la pièce

Rejoignez les 30,000 5 abonnés qui reçoivent Techpoint Digest, un tour d'horizon hebdomadaire et quotidien amusant de XNUMX minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.


Vous avez un pourboire? Nos journalistes sont prêts à creuser plus profondément. S'il vous plaît partager vos idées et informations et aidez-nous à découvrir les histoires qui comptent.

Mobile & African Tech Enthusiast │ Data Analyst │ Musique
Mobile & African Tech Enthusiast │ Data Analyst │ Musique
Abonnez-vous à Techpoint Digest
Rejoignez des milliers d'abonnés pour recevoir notre tour d'horizon hebdomadaire et quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Il s'agit d'un tour d'horizon quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, envoyé directement dans votre boîte de réception, entre 5 h et 7 h (WAT) tous les jours de la semaine ! 
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

Mobile & African Tech Enthusiast │ Data Analyst │ Musique

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe