Perspectives Internet imminentes pour le Nigéria, alors que le gouvernement prépare de nouvelles licences de télécommunications

·
4 novembre 2015
·
2 min read

Il ne sert à rien de répéter à quel point les Nigérians deviennent progressivement fortement attaché à Internet, avec chaque jour montrant des séquences de désirs encore plus grands pour cela. Le gouvernement nigérian, quant à lui, est tout à fait conscient de cette tendance à la hausse, c'est pourquoi il a fait un pas de géant vers l'amélioration de l'infrastructure Internet existante du pays en annonçant son intention de délivrer de nouvelles licences de télécommunications. Cela augmentera sans aucun doute la concurrence dans l'industrie des télécommunications, mais l'effet global sur l'économie promet tout ce qui met l'eau à la bouche, mais le retard d'Internet.

Faisant l'annonce à Abuja, le vice-président exécutif par intérim de la Commission nigériane des communications (NCC), le professeur Umar Danbatta, a révélé que les nouvelles licences seront délivrées l'année prochaine (2016).
Selon lui, les nouvelles licences créeront une "infrastructure Internet robuste" dans tout le pays.

S'exprimant sur les développements dans l'industrie des télécommunications du pays, Danbatta a déclaré que la NCC vise à créer des conditions de concurrence équitables pour tous les opérateurs et investisseurs afin de permettre à chaque acteur de maximiser ses investissements.
"Cela augmenterait les investissements, étendrait les services à large bande et stimulerait la croissance économique et le développement dans le pays", a-t-il déclaré.

Pr Umar Danbatta
Pr Umar Danbatta

Danbatta a ajouté que la commission souhaitait augmenter la contribution du secteur technologique au PIB national de 15 %, augmentant le taux actuel de 10 % à 25 % au cours des 10 prochaines années.

Publicité

"Nous continuerons à fournir un environnement propice pour atteindre la prévision de 25% d'ici 2025", a-t-il déclaré.
"La commission engage actuellement le Forum des gouverneurs du Nigeria (NGF) en vue de supprimer les obstacles au déploiement d'infrastructures telles que les câbles à fibres optiques, les stations d'émission-réception de base (BTS) et d'autres de leurs États."

Tony Ojobo, directeur des affaires publiques de la CCN, a confirmé les plans de la commission de délivrer de nouvelles licences l'année prochaine. S'exprimant au cours du week-end, Ojobo a déclaré que les nouvelles licences garantiraient que le Nigeria dispose d'une pénétration Internet suffisamment omniprésente pour pouvoir mettre en œuvre des politiques qui garantiront un bon environnement d'exploitation pour les acteurs des télécommunications.


Il a déclaré: "Le Nigeria dispose d'un éventail de licences de télécommunications en attente d'enchères à partir de l'année prochaine ; elles comprennent la bande 2.6 GHz et les sociétés d'infrastructure (InfraCos) dans les cinq zones géopolitiques du pays. D'autres sont la bande 5.4 GHz, la bande 70/80 GHz ainsi que ainsi que les bandes 700/800MHz que NCC prévoit d'offrir aux opérateurs haut débit télécoms."

Avec ces déclarations d'intentions, les Nigérians peuvent certainement s'attendre à un Internet meilleur demain.

Crédit photo: FirasMT via Compfight cc

Soyez le plus intelligent de la pièce

Rejoignez les 30,000 5 abonnés qui reçoivent Techpoint Digest, un tour d'horizon hebdomadaire et quotidien amusant de XNUMX minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.
Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.
Abonnez-vous à Techpoint Digest
Rejoignez des milliers d'abonnés pour recevoir notre tour d'horizon hebdomadaire et quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, directement dans votre boîte de réception, des heures avant tout le monde.
Il s'agit d'un tour d'horizon quotidien de 5 minutes des événements technologiques africains et mondiaux, envoyé directement dans votre boîte de réception, entre 5 h et 7 h (WAT) tous les jours de la semaine ! 
Abonnement au résumé

Essayez-le, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Politique de confidentialité.

Ifeanyi est un journaliste de bureau devenu administrateur. En dehors du travail, j'aime lire et voyager.

Autres histoires

43b, Emina Cres, Allen, Ikeja.

 Techpremier Media Limited. Tous les droits sont réservés
loupe